logo-vimeu

À Vimeu, le secteur industriel est en expansion. Simple atelier ou grande industrie résiste parfaitement à la crise. Quelle est la recette ?

Beaucoup estiment qu’il faut désormais installer des villes dans les campagnes. Dans cette optique, plusieurs usines ont décidé de s’implanter à Vimeu. Mais les industries qui se sont installées ne négligent en rien l’environnement. Dans ce Vimeu industriel, on ne trouve pas seulement des usines, mais aussi différents ateliers de robinetterie, de serrurerie…

Les produits ne sont pas uniquement vendus sur place, mais aussi dans les grandes villes. Ce développement de l’industriel dans les villages se fait souvent pour se protéger de l’installation des industriels allemands, anglais et flamands.

 

Des villageois polyvalents

Vimeu est devenu une terre de serrurerie avec sa proximité avec Amiens et Abbeville. Aussi, l’approvisionnement du fer et du charbon est beaucoup plus facile. De plus, la main d’œuvre est abordable par rapport à celle en ville. Selon les historiens, le territoire est connu pour ses compétences en serrurerie depuis le Moyen-âge. À cette époque, c’étaient spécialement les nobles qui venaient se procurer des clefs, des serrures…

Ce qui distingue Vimeu c’est surtout la polyvalence de ses villageois. Ceux-ci sont des paysans durant l’été, mais ils deviennent des serruriers pendant l’hiver.

Durant le 19e siècle, la fonderie détenait une place plus importante que la forge sur ce territoire. Ensuite, les petits ateliers commençaient à collaborer avec les usines. Au départ, les serruriers sollicitaient ces dernières pour trouver des pièces préfabriquées. Inversement, les usines cherchaient de la main d’œuvre auprès des serruriers. Plus tard, ceux-ci ont intégré les usines pour y devenir des salariés à plein temps.

Actuellement, Vimeu est une référence. La raison est que ses usines résistent parfaitement à la crise. C’est entre autres à Vimeu que sont fabriqués les mitigeurs sophistiqués, les robinets de luxe, les portes blindées, les serrures tactiles… De plus, le territoire propose une parfaite cohabitation entre PME et PMI.

 

Du bon sens

Selon le secrétaire général de l’UIMM, les causes de cette résistance à la crise sont nombreuses. D’abord, le territoire possède du bon sens. Toutes les entreprises englobent moins de 300 salariés. Après, chaque PME est hyper-réactive. Ensuite, plusieurs entreprises sont dirigées par une seule personne pendant plusieurs années. Puis, le territoire possède une main-d’œuvre compétente. Enfin, les chefs d’entreprise maitrisent parfaitement leur marché et savent s’adapter selon la situation.

Vimeu devient une terre industrielle

Post navigation


Laisser un commentaire